Une première dans l’industrie de l’acier : plusieurs sites ArcelorMittal obtiennent la certification ResponsibleSteel

ArcelorMittal a annoncé aujourd’hui avoir obtenu la certification ResponsibleSteel™ pour ses sites belges, allemands et luxembourgeois. Les sites de production d’acier ArcelorMittal de Belgique (Geel, Genk, Gand et Liège), du Luxembourg (Belval, Differdange et Rodange) et d’Allemagne (Brême et Eisenhüttenstadt) sont les premiers au monde à avoir été déclarés, par des vérificateurs indépendants, comme satisfaisant aux exigences de ResponsibleSteel, la première initiative multipartite mondiale de normalisation et de certification du secteur.

L’audit ResponsibleSteel donne à chaque site l’occasion de démontrer que sa production répond à des normes strictes portant sur une large gamme de critères sociaux, environnementaux et de gouvernance (ESG), y compris :

  • Le changement climatique et les émissions de gaz à effet de serre
  • La gestion de la ressource en eau et de la biodiversité
  • Les droits humains et le droit du travail
  • Les relations avec les parties prenantes et l’intégrité commerciale

La certification repose sur 12 principes fondés sur une série de critères et d’exigences sous-jacentes. Tout site qui désire se voir attribuer la certification ResponsibleSteel doit se prêter à un audit détaillé mené par un organisme tiers. La décision finale est prise par un comité de certification indépendant. ArcelorMittal a fait appel au cabinet d’audit international AFNOR et à sa filiale allemande GUTcert, spécialisés dans les services d’évaluation et de certification.

Geert Van Poelvoorde, Directeur général d’ArcelorMittal Europe, a déclaré : « Pour nos clients comme pour les consommateurs en général, le respect de techniques de production responsables et de normes éthiques et commerciales exigeantes devient un critère fondamental. La certification ResponsibleSteel leur démontre que nous nous sommes fixé des objectifs de décarbonation adaptés et que nous répondons aux exigences environnementales et sociales à tous les stades de la production. Pour obtenir cette certification, de nombreuses équipes d’ArcelorMittal ont dû travailler d’arrache-pied et je les en félicite : leurs sites sont les premiers à obtenir le label ResponsibleSteel, et c’est une grande réussite. »

Concernant les enseignements que l’entreprise a pu tirer du processus de certification ResponsibleSteel, Geert Van Poelvoorde a indiqué :

« Le processus ResponsibleSteel nous a aidés, en particulier, à améliorer notre démarche sociale envers nos ayants droit : nos riverains et communautés, nos salariés, nos sous-traitants présents sur nos sites, etc. Nous nous préoccupons depuis toujours de notre responsabilité sociale, mais la démarche ResponsibleSteel nous a appris à intégrer dans notre système de management notre action dans des domaines tels que les droits humains, la diversité et le droit du travail. En conséquence, nous entendons désormais aborder les questions sociales avec la même rigueur que nous abordons les questions de qualité, d’environnement et de sécurité. »

Geert Van Poelvoorde a ajouté : « Compte tenu des investissements considérables que nous avons déjà consentis pour réduire de 30 % nos émissions de CO2 d’ici 2030 et atteindre la neutralité carbone d’ici 2050, sans parler des investissements réalisés par nos différents sites en faveur de l’environnement plus généralement, je suis convaincu que nous atteindrons notre objectif : que tous nos sites Produits plats soient certifiés début 2022. »

ArcelorMittal Europe – Produits longs vise également pour 2022 la certification ResponsibleSteel pour certains de ses sites en 2022.

Lors d’un événement organisé par ArcelorMittal Gand pour saluer les premières certifications, Anne- Claire Howard, CEO de ResponsibleSteel, a déclaré : « Je suis enchantée que les premiers sites de production d’acier évalués selon les critères très stricts de la certification ResponsibleSteel aient obtenu leur certification. La norme ResponsibleSteel a été créée par la seule initiative multipartite véritablement mondiale jamais lancée par le secteur de l’acier, une initiative qui donne aux entreprises comme aux consommateurs la garantie que leur acier provient d’une chaîne d’approvisionnement et de production entièrement responsable. »

Anne-Claire Howard a ajouté : « Je félicite les équipes d’ArcelorMittal qui ont contribué à l’élaboration, puis à la mise en œuvre de la norme ResponsibleSteel sur ces premiers sites européens. L’heure est réellement historique, pour ResponsibleSteel comme pour le secteur de l’acier. Je serai heureuse de travailler avec les membres de ResponsibleSteel, qui sont de plus en plus nombreux, et je suis convaincue que les sites de production d’acier qui s’attachent à obtenir cette certification seront de plus en plus nombreux dans les mois qui viennent. Cela va montrer clairement à la clientèle, aux marchés financiers et aux États que le secteur de l’acier concrétise son intention non seulement de décarboner sa production, mais aussi d’instituer des pratiques ESG responsables. »

Au terme de la phase initiale qui se déroule en Europe, d’autres sites d’ArcelorMittal dans le monde vont rejoindre le programme.

En 2021, ResponsibleSteel lancera une norme de certification des produits acier intégrant des exigences rigoureuses en termes d’approvisionnement en matières premières. ArcelorMittal va continuer à jouer un rôle actif dans le développement de cet aspect du programme.

L’acier est le matériau le plus utilisé au monde et les secteurs des transports, de l’automobile, des infrastructures, de l’emballage, du bâtiment, de l’énergie et de l’électroménager exigent de plus en plus de matières premières d’origine responsable. ResponsibleSteel, qui est le premier programme mondial de certification des approvisionnements en acier, vise à répondre à ces préoccupations.

À propos d’ArcelorMittal

Numéro un mondial de l’acier et des mines, ArcelorMittal est implanté dans plus de 60 pays et exploite des aciéries dans 17 d’entre eux. En 2020, ArcelorMittal a réalisé un chiffre d’affaires de 53,3 milliards USD, pour une production de 71,5 millions de tonnes d’acier brut et de 58,0 millions de tonnes de minerai de fer.

Nous voulons contribuer à construire un monde meilleur grâce à des aciers de pointe. Des aciers issus de procédés novateurs, à la fois moins gourmands en énergie, moins émetteurs de CO2 et moins coûteux. Des aciers plus propres, plus résistants – et réutilisables. Des aciers entrant dans la réalisation de véhicules électriques et d’infrastructures axées énergies renouvelables qui aideront nos sociétés à faire peau neuve. Notre maîtrise de l’acier, l’inventivité de nos collaborateurs et notre culture entrepreneuriale sont d’excellents atouts de ce point de vue. C’est à ce prix que nous deviendrons l’aciériste du futur.

Les actions d’ArcelorMittal sont cotées sur les marchés de New York (MT), Amsterdam (MT), Paris (MT) et Luxembourg (MT), ainsi que sur les bourses de Barcelone, Bilbao, Madrid et Valence (MTS).

Pour en savoir plus sur ArcelorMittal, rendez-vous sur : http://corporate.arcelormittal.com/

ArcelorMittal – Service de la Communication

Paul Weigh

Tél. : +44 20 3214 2419

E-mail : press@arcelormittal.com