LIST/ Betriber & Emwelt: Conférence Déconstruire un bâtiment efficacement

LIST/ Betriber & Emwelt: Conférence #8/2017  « Déconstruire un bâtiment efficacement »

Une soixantaine de professionnels luxembourgeois se sont retrouvés autour de la problématique de la déconstruction, lors d’une conférence organisée le 11 octobre 2017 dans le cadre du cycle « Betriber&Emwelt » par le Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST).

Le Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST), la Chambre des Métiers et l’Administration de l’Environnement (AEV) ont conjointement organisé, le 11 octobre 2017, une conférence intitulée « Inventaire des matériaux et gestion des ressources lors de projets de déconstruction ». Près de 60 professionnels issus des secteurs de la construction, de la déconstruction, de la gestion des déchets, de l’ingénierie et des sociétés de conseils ont pris part à cet événement. Après une session de présentations sur les défis et opportunités de la revalorisation des matériaux dans le cadre de projets de déconstruction, les échanges se sont poursuivis lors d’un « networking cocktail » informel.

Axées sur les pratiques actuelles et les défis relatifs à la planification et l’exécution des projets de déconstruction, les échanges de la journée ont mis en évidence les possibilités de créer une économie circulaire autour des matériaux issus de l’industrie du bâtiment en intégrant de manière plus pertinente les ressources issues des projets de déconstruction. Que ce soit pour rationaliser la caractérisation et la quantification des matériaux de construction ou pour mieux planifier la déconstruction d’un bâtiment, les inventaires de matériaux jouent un rôle central. Afin de soutenir les entreprises lors de l’élaboration de tels inventaires, le LIST y a présenté deux outils qu’il a développés en collaboration avec l’Administration de l’Environnement :

  • un guide reflétant l’état de l’art, «Inventaire des matériaux de construction lors de la déconstruction d’un bâtiment » pour faciliter la caractérisation des matériaux selon les bonnes pratiques ;
  • un modèle permettant de mieux planifier et optimiser la gestion des ressources lors de déconstruction grâce à l’enregistrement de données essentielles, telles que la désignation et la description des matériaux, des informations relatives à leur qualité et quantité, des précisions sur la manière de les séparer et leur potentiel de revalorisation.

Ces outils seront prochainement téléchargeables gratuitement sur le site du Ministère du Développement Durable et des Infrastructures.

Gain de temps et efficacité
Alors que la caractérisation et la planification de la déconstruction étaient auparavant considérées comme une contrainte, il s’avère que le temps investi dans une telle démarche permet de rendre la gestion des matériaux et des déchets issus de la déconstruction beaucoup plus efficace. Son efficacité a pu être démontrée grâce à des témoignages d’entreprises.

  • La société néerlandaise GBN a présenté la manière dont elle a développé son propre modèle de gestion basé sur la revalorisation des matériaux de ses projets de déconstruction.
  • La société luxembourgeoise Polygone et le bureau d’études Schroeder & Associés ont présenté, d’une part, des études de cas où les projets de déconstruction ont été abordés pour réutiliser et recycler les matériaux et d’autre part, les défis et questions soulevées au cours de tels projets.
  • La SuperDrecksKëscht® a illustré comment un site de déconstruction peut être organisé et la manière dont la séparation et la collecte des matériaux peuvent être mises en place directement sur le site en lui-même.

www.betriber-emwelt.lu