100 ans FEDIL – The Voice of Luxembourg’s Industry

En 2018 la FEDIL – The Voice of Luxembourg’s Industry célèbre son centenaire.

C’est l’humain qui fait vivre l’histoire.

Ainsi, l’histoire de la FEDIL est marquée par des personnalités fortes de la vie économique qui ont toutes été motivées par la volonté de faire prospérer les industries par l’attrait et le développement de talents, par l’innovation et la recherche de débouchés à l’exportation. Le grand mérite des personnes actives au sein de notre organisation aura été, encore et toujours, de porter l’accent sur l’entreprise et l’entrepreneur comme contributeur à la richesse du pays, cela tout en adoptant une attitude constructive et ouverte par rapport aux changements profonds qui façonnent notre société.

Nous croyons en l’avenir de l’industrie.

Nous sommes convaincus que, source d’innovation, l’industrie est porteuse des solutions pour les grands défis globaux, tels que le changement climatique ou encore la raréfaction des ressources naturelles. Par ailleurs, le mariage entre biens d’investissements tangibles et intangibles au sein de nos industries donne à ces dernières de nouvelles perspectives, y compris dans nos régions.

Les transformations économiques qui nous attendent peuvent être négatives ou positives. À nos secteurs industriels revient la tâche d’anticiper ces transformations, qu’elles soient digitales, énergétiques ou autres, de positionner le Luxembourg grâce à l’innovation et à la mobilisation des talents et de contribuer ainsi à une croissance économique portée par la productivité.

Dans cette optique, nous avons choisi de placer notre centenaire sous le slogan « Together we are 4.0 ».

En effet, pour nous, il ne s’agit pas simplement de fêter un siècle d’existence, d’activités et d’assistance aux membres sur le canevas d’une histoire mouvementée, mais beaucoup plus : nous fêtons 100 ans de cohésion entrepreneuriale, 100 ans de motivation pour une cause commune, 100 ans de coopération avec nos partenaires, et surtout 100 ans de complicité avec et entre nos entreprises membres.

Le monde politique et le monde de l’entreprise sont soumis à des contraintes et des formes de complexité différentes. Dans ce cadre, la FEDIL, fiable et toujours à l’écoute de ses partenaires, assure une fonction d’intermédiaire.

Si la FEDIL est « The Voice of Luxembourg’s Industry », notre magazine constitue sa caisse de résonnance et son amplificateur, bref, son écho. Notre anniversaire a aussi été l’occasion de remanier un outil presque centenaire: l’écho des entreprises qui, fondé en 1920, a accompagné, illustré et écrit la vie de notre fédération depuis presque 100 ans. Parallèlement, le lancement de l’écho en ligne (www.fedil-echo.lu), illustrant la digitalisation de l’industrie, permettra de mettre en valeur l’excellence parfois encore trop inconnue de nos entreprises et de tous les secteurs que nous regroupons. Dans cette même optique, nous avons créé le FEDIL Feed disponible sur www.fedil.lu, où nous diffusons les actualités de nos membres.

Cette ouverture – qui, à côté de l’indépendance, constitue la valeur phare de la FEDIL – nous demande de ne pas abandonner nos efforts quand il s’agit d’attirer de nouveaux talents pour l’industrie, tous secteurs confondus, que ce soit pour l’industrie classique, la construction ou les services.

C’est pourquoi nous avons choisi d‘intensifier nos efforts d’une communication mettant l’accent sur les perspectives qui naissent des nombreux efforts d’innovation et d’investissement dans nos industries. Nous sommes convaincus que la FEDIL pourra ainsi parfaitement combiner la nécessité de contribuer à une image plus objective des entreprises avec nos missions de représenter efficacement les intérêts de nos membres et de les assister dans leurs projets.

Reste à ajouter que, à la fin de l’année, la FEDIL publiera un livre écrit par l’historien Charles Barthel, spécialiste de la politique industrielle luxembourgeoise du 19e et du 20e siècle. Ce livre analysera la période de création de la FEDIL et se penchera sur les défis que celle-ci posa aux industriels et hommes politiques de l’époque.

Le 25 janvier la traditionnelle Réception du Nouvel An des Entreprises de la FEDIL se fêtera en présence de Leurs Altesses Royales le Grand-Duc et le Grand-Duc Héritier. À côté des messages du Président de la FEDIL, Nicolas Buck, et du Premier ministre, Xavier Bettel, nous accueillerons Hubert Védrine, ancien ministre des Affaires étrangères de France, en tant que keynote speaker.

Contact de presse
Dr. Michèle Vallenthini, Adviser – Head of Communication
michele.vallenthini@fedil.lu
T +352 43 53 66 606